Li Bia Bouquet

C’est en 1851 que Nicolas BOSRET, musicien aveugle, écrivit « Le Bouquet de la Mariée » qui deviendra « Li Bia Bouquet », reconnu en 1856 par le Conseil communal comme chant officiel namurois.

Refrain : C’est d’mwin li jou di m’mariatche,
Aprètez, aprètez tos vos bouquèts,
Vos lès mettroz au cwarsadje,
Dès bauchèles do banquet.
Mins c’èst l’minne li pus djolie
Ossi vraîmint, dji m’rafie
Di li donnér li bouquèt
Elle aurait li bia bouquèt.

Couplets

Ca sti one saquwés d’drôle
L’ote-fi j’aveûve on’crôle
Tot aspoûyi
Dj’allès soki
L’âmour vint m’rewéi.
C’èsteûve mi ptit’ Mâriye
Come el’esteûve djolie
Quén embaras
Ca sti c’djoû-là
Qui dj’a siné l’contract.
Adiè totes mès folies
Dj’intèr dins l’confrériye
C’ést-st-à l’ôté
Qui dj-vas djûrer
Amour, fidélité.
C’est d’mwin qui dj’boute àpièce
Adiè tote li djonesse
Po cominçî
D’jî m’vas satchî
A l’cwâde àtot spiyî
Li Bia Bouquet chanté par les Molons (avril 2013) ©Christian Delwiche

Comments are closed.